analyse de pratiques

L’analyse de pratiques est destinée aux professionnels  qui souhaitent progresser ensemble dans leurs pratiques professionnelles à partir de l'analyse de situations concrètes. Les professionnels de l’accompagnement des personnes, que ce soit dans le domaine médical, social, associatif ou éducatif, y progressent particulièrement.
L’enjeu pour ces métiers est de privilégier une haute qualité relationnelle dans des situations impliquantes au niveau humain et émotionnel. 
Dans ces contextes, l’analyse de pratiques est une modalité qui permet de répondre à plusieurs besoins :

> La cohésion de l’équipe soignante ou d’accompagnement,

> La création d’une culture professionnelle commune et d’un corpus de bonnes pratiques partagées, en mettant le groupe en situation de recherche active,

> L’acquisition de repères pour continuer de se professionnaliser en développant sa capacité de prise de recul et d’analyse des situations rencontrées,

> L’entraînement à exercer ses compétences relationnelles et émotionnelles avec une méthode cadrée et expérimentée à chaque séance,

> La gestion du groupe par un formateur – coach professionnel de la relation d’aide permet aussi d’accueillir les états émotionnels des participants et de donner des clés de gestion des émotions.

 

L’analyse de pratiques en quelques points clés

> Groupes de 10 personnes maximum, sur la base du volontariat,

> Fréquence mensuelle ou bimestrielle,

> 6 à 8 rencontres par an,

> 2 à 3 h par rencontre,

> Un déroulement cadré et balisé, des outils d’aide à l’écoute et à l’analyse de situation,

> Des repères pédagogiques sur les compétences relationnelles et émotionnelles adaptés aux situations concrètes abordées,

> Un formateur expert en relation d’aide et coaching,

> Un cadrage de la demande et un feed back concerté avec l’équipe sur les résultats après chaque contrat.


... ET TEMOIGNAGES

Développement d'une vie d'équipe malgré l’éloignement

Des médecins du travail, isolés sur le plan géographique, confrontés à des situations difficiles à gérer, et soumis à des pressions de toutes parts (nombreux décrets nouveaux à intégrer, employeurs soumis à des contraintes économiques drastiques, salariés dont ils sont parfois témoins des conditions de travail très tendues et de pathologies lourdes)  se rencontrent 2 heures à un rythme mensuel. 

Bénéfices observés : 
> Prise du recul dans l’exercice de leurs fonctions, qui leur permet de retrouver une plus juste posture professionnelle.
> Se sentent moins seuls, et peuvent prendre des décisions plus sereinement.
> Partage de certaines pratiques ou documents facilitant leur organisation, diagnostic , prise de décision, remplacements mutuels pendant leurs congés.
> Meilleure écoute entre eux pendant leurs autres réunions professionnelles.

Assurer ses compétences et construire une cohésion d'équipe

Au sein d'une maison d'enfants, les éducateurs sont confrontés aux situations difficiles et problématiques souvent lourdes vécues par les jeunes accueillis. 

Des séances régulières d’analyse de pratiques, organisées en plusieurs groupes :

> leur offrent de prendre du recul et d’échanger sur leurs pratiques professionnelles, de façon cadrée et méthodique, dans un climat d'écoute respectueuse, de compréhension, d'authenticité,

> leur permettent de prendre conscience de leurs savoir-faire, de leurs bons fonctionnements et de ceux qui sont à faire évoluer, d'asseoir leurs compétences, de reconnaître leurs limites,

> font grandir leur capacité à s'analyser, et à se remettre en question. Elles les invitent à prendre leurs responsabilités ; elles les entretiennent individuellement et collectivement dans une dynamique de progrès.


Recherche d'une posture plus juste face aux patients

Un groupe de 6 orthophonistes libérales s’est constitué, et nous faisons des séances de deux heures toutes les 6 semaines.

Bénéfices observés : 
> Apprendre à dire non et à sentir chacune leurs priorités, à hiérarchiser les demandes.
> Entrer dans l’apprentissage d’une posture moins « affective » devant leurs patients.
> Avoir un lieu où déposer leurs émotions devant des situations qui les touchent personnellement.
> Prendre du recul.


améliorer les relations entre deux équipes de travail

Dans un SSR (Etablissement médical de Soins de Suite et Réadaptation), des tensions existaient entre deux équipes soignantes différentes. La direction a souhaité organiser des séances d’analyse de pratiques mêlant des personnes des deux équipes, afin de permettre l’harmonisation des prises en charge, et favoriser la coopération entre les deux équipes.
Un groupe de 12 personnes volontaires s’est constitué, et il y a eu 7 séances de 2 heures sur une année.

Profils retirés :

> Meilleure connaissance entre personnes et amélioration de l’ambiance,

> Désamorçage des comparaisons et jalousies,

> Développement d’une solidarité avec aide mutuelle proposée ,

> Identification de revendications légitimes à formuler aux responsables d’équipe,

> Mise en commun de bonnes pratiques,
> Impulsion d’un élan constructif afin de favoriser une meilleure ambiance, avec des initiatives comme l’organisation d’un barbecue hors heures de travail pour intégrer les nouveaux.





logo © 2018 / PRH Formation Développement - 2 rue du Plat d'Etain - 37000 TOURS - t : 09 75 61 42 87